Forum Kinders

Version complète : euh...
Vous consultez actuellement la version basse qualité d’un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9
En l'occurence, c'est une imbécilité que de faire une balade avec un levrau parmi les groseillers

J'espère que ce n'est pas trop catastrophique lol.

Bizz, le Ramina
4 fautes aussi pour le Ramina... Désolé...
Elève moyen. Peut mieux faire...
[Image: lol.gif]  [Image: lol.gif]  [Image: lol.gif]  [Image: lol.gif]  [Image: lol.gif]  [Image: lol.gif]  [Image: lol.gif]  [Image: lol.gif]  [Image: lol.gif]  [Image: biggrin.gif]
Bon et ben d'après word je fait mes 4 fautes sans problème, faut avouer que je ne parle pas souvent du petit du lièvre mais bon. Pour l'arbre à fruit rouge, y'a de l'abus aussi ... tin' c'est pas possible d'écrire un truc comme ça [Image: smile.gif]

Allez je retourne à mes révisions.

Bizzz, le ramina

--Message edité par cckinder le 2005-10-31 15:42:37--
Eh ben pour l'arbre à fruits rouges, j'aurais du suivre ma première impression, c'était la bonne, tant pis  [Image: pleure.gif]  [Image: pleure.gif]
Quand je fais cette dictée en famille ou avec des amis, je dis toujours que je note sur 20 et que je retire 5 points par faute vu qu'il n'y a vraiment pas beaucoup de mots. Donc beaucoup se retrouvent à zéro et il y en a toujours un ou deux en négatif...
Quand j'ai fait moi-même cette dictée la première fois, je n'ai fait que 3 fautes mais c'était uniquement parce que j'avais été pris à défaut sur l'un des mots peu de temps auparavant et normalement j'avais donc droit moi aussi à mes 4 fautes...mais j'adore ce texte un peu loufoque et bien plus court que les textes de Bernard Pivot ou de Prosper Mérimée...
[Image: wink.gif]
bon je vous met le texte et la consigne je demande votre avit et qu'est ce que je peux encore développé

Travail d'écriture : Ecrit d'invention :

Un écrivain, ami de Jorge Semprun, a vécu des événements historiques douloureux. Il refuse de relater par écrit cette expérience. Tout en répondant à ses objections, Jorge Semprun, dans une lettre, l'incite à entreprendre ce récit. Rédigez cette lettre.


Cher Albert
Je t'écris pour conclure la discussion que nous avions commencée la dernière fois au restaurant. J'ai bien conscience que ton expérience a été dure et rude, mais je me répète encore une fois: nous nous devons d'écrire, nous nous devons de laisser une marque de ce qu'il c'est passer au génération futur, il ne faut pas qu'on oublie se qui c'est passer pendant ces sombres années, il ne faut pas que ça se reproduise
Comme moi tu as fait parti de la résistance, tu as aussi été arrêté mais pas de la même façon. C'est lors d'une rafle des SS que j'ai pris part au long voyage vers les camps, toi tu as été dénoncé puis arrêté par la Gestapo. Nous avons tout les deux subit et vu des choses horribles, peut être pas de la même ampleur mais pour chacun ça a sont importance. Tu as connu la détention et par-dessus tout la torture, se faire tuer à petit feu doit être horrible.
Ils auraient tout fait, et ils l'ont fait pour savoir qui était avec nous, mais tu as tenu le coup.
Malheureusement le petit Jean non, tu as apprit lors de ta captivité, que c'est lui qui t'avait dénoncé, mais pardonne le, il n'avait que 14 ans et voulait être un héros. Tu savais que lui faire porter vos messages codés était risqué, mais il tenait absolument à le faire, pour que ces parents soient fière. Rien que pour sa mémoire, tu te dois d'expliquer de quelle manière il a servi noblement la résistance française. Fais le au moins pour que ses parents reçoivent une reconnaissance de l'être cher qu'ils ont perdu. Pour que chaque membre de notre organisation ne sombre pas dans l'oublie, tu te dois de décrire tout se que tu as vécu avec les camarades.
Je dois t'admettre que relater se qu'il c'est passer est une épreuve assez dure, j'ai eu beaucoup de mal à décrire se que j'ai vécu, vu et ressenti. Mais j'y suis arrivé.
Je te demande une dernière fois de reconsidéré ton avis, et de réfléchir à se que je t'ai dit.
J'espère avoir le plaisir de te revoir prochainement, autour d'un bon repas comme nous en avons l'habitude.
Amicalement J. Semprun.
Gokuchan : En l'occurence, c'est une imbécilité que de faire une balade avec un levrot parmis les groseillers.

Ficelle : En l'occurence, c'est une imbécilité que de faire une balade avec un levreau parmi les groseilliers

Amicalement
arrrgggg ya plein de fautes (19 vues à la première lecture).... bon comme je pars du taf je te proposerai des corrections en rentrant at home.

Arnaud
Salut Guillaume, [Image: bye.gif]
Après avoir un peu (beaucoup) squatté ton post, je ne peux qu'essayer de t'aider sur ce délicat "dossier".
Voici ce que je te propose avec en jaune les fautes d'orthographe rectifiées et en vert les tournures de phrases ou expressions modifiées:

Cher Albert
Je t'écris pour conclure la discussion que nous avions commencée la dernière fois au restaurant. J'ai bien conscience que ton expérience a été dure et rude, mais je me dois d'insister et de te le répéter encore une fois: nous nous devons d'écrire, nous nous devons de laisser une marque de ce qui s'est passé aux générations futures, il ne faut pas qu'on oublie ce qui s'est passé pendant ces sombres années, il ne faut pas que cela se reproduise.
Comme moi tu as fait partie de la résistance, tu as aussi été arrêté mais pas de la même façon. C'est lors d'une rafle des SS que j'ai pris part au long voyage vers les camps, toi tu as été dénoncé puis arrêté par la Gestapo. Nous avons tout les deux subi et vu des choses horribles, peut être pas de la même ampleur mais toujours des faits marquants pour chacun. Tu as connu la détention et par-dessus tout: la torture! Se faire détruire à petit feu doit être horrible.
Ils auraient tout fait, et ils l'ont fait pour savoir qui était avec nous, mais tu as tenu le coup.
Malheureusement le petit Jean n'a pas eu cette force. Tu as appris lors de ta captivité, que c'est lui qui t'avait dénoncé, mais pardonne-le, il n'avait que 14 ans et voulait être un héros. Tu savais que lui faire porter vos messages codés était risqué, mais il tenait absolument à le faire, pour que ces parents soient fiers de lui. Rien que pour sa mémoire, tu te dois d'expliquer de quelle manière il a servi noblement la résistance française. Fais-le au moins pour que ses parents reçoivent une reconnaissance de l'être cher qu'ils ont perdu. Pour que chaque membre de notre organisation ne sombre pas dans l'oubli, tu te dois de décrire tout ce que tu as vécu avec les camarades.
Je dois admettre que relater ce qui s'est passé est une épreuve assez dure, j'ai eu beaucoup de mal à décrire ce que j'ai vécu, vu et ressenti. Mais j'y suis arrivé.
Je te demande une dernière fois de reconsidérer ton avis, et de réfléchir à ce que je t'ai dit.
J'espère avoir le plaisir de te revoir prochainement, autour d'un bon repas comme nous en avons l'habitude.
Amicalement J. Semprun.


Voila, sinon j'avoue que le texte me plait bien...

[Image: wink.gif]

--Message edité par alexplenty le 2005-10-31 17:41:21--
Dis donc Fred ça a l'air de te botter de corriger, mettre des notes... tu veux que je t'envoie mes cahiers  [Image: lol.gif]  [Image: lol.gif]  [Image: lol.gif]  [Image: lol.gif]
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9